Retenez bien cette leçon, amis lecteurs masculins. Quand une dame est en pétard (ou pire, pleure), un “je suis désolé” ou “je te présente mes excuses” ne peut pas faire de mal. Surtout si vous ne savez pas pourquoi c’est de votre faute.